Partager

Conte philosophique - définition et exemples

Par Rafadam. Actualisé: 16 janvier 2017
Conte philosophique - définition et exemples

Vous trouverez ici la définition du conte philosophique et quelques exemples du genre. Le bac français approche à grands pas et il n'est pas exclu qu'on vous demande à l'oral ce qu'est un conte philosophique. Voltaire est considéré comme l'inventeur de ce genre (du moins le maître en la matière), avec des œuvres telles que Zadig ou Candide.

Le conte philosophique est né au XVIIIème, dans un contexte politique particulier. Le succès du conte philosophique auprès du grand public s'explique par l'essence même du genre, que nous exposons dans cet article toutComment.

Cela pourrait aussi vous intéresser : Les grands écrivains français qui ont marqué l'Histoire
Étapes à suivre:
1

Qu'est-ce qu'un conte philosophique ? Le conte philosophique partage les caractéristiques des contes folkloriques et traditionnels, mais se distingue des autres contes par sa visée volontairement philosophique. Il fait partie du genre des apologues.

2

Les principales caractéristiques d'un conte traditionnel :

  • le conte est un récit ou une fiction
  • le conte intègre souvent des éléments merveilleux ou extraordinaires
  • le conte est un genre populaire, dont le but premier était d'enseigner une morale tout en distrayant l'auditeur
  • le conte suit une structure particulière (univers intemporel "Il était une fois", un héros qui part à l'aventure, croise des alliés et des ennemis, le dénouement est positif)
3

Le conte philosophique doit susciter la réflexion du lecteur ou de l'auditeur. Pour ce faire, l'auteur fait une critique de la situation actuelle (pouvoir politique, conjonctures économiques, injustices commises, fanatisme religieux, mœurs des nobles...)

Le titre du conte philosophique est parfois suivi d'un sous-titre qui donne le thème développé dans le conte. Par exemple, Candide ou l'Optimisme : Voltaire critiquera ici la philosophie de l'optimisme de Leibniz.

Conte philosophique - définition et exemples - Étape 3
Image: portrait de Voltaire
4

Le conte philosophique appartient aussi bien à la littérature de divertissement et à la littérature d'idées. Un auteur de conte philosophique peut avoir recours à plusieurs techniques littéraires pour atteindre ce double objectif (divertir et critiquer) :

  • la parodie (exagération notoire, jeux de mots, anachronismes...)
  • la caricature
  • l'ironie
  • l'humour noir
5

Au XVIIIème siècle, le conte philosophique connaît un réel essor. Ceci s'explique largement par le contexte de l'époque. La censure en vigueur dans l'impression et les librairies empêchait la libre expression. Le conte philosophique était alors un moyen de contourner la censure et de critiquer l'ordre établi et les affaires du gouvernement.

En outre, les Lumières voulaient répandre leurs idées auprès du grand public et y parvenaient grâce aux contes philosophiques. Ils ne s'adressaient pas tant aux élites, sinon à des gens parfois illettrés et friands de littérature d'amusement.

6

Parmi les contes philosophiques les plus connus et reconnus, on trouve :

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Conte philosophique - définition et exemples, nous vous recommandons de consulter la catégorie Travaux manuels et temps libre.

Écrire un commentaire sur Conte philosophique - définition et exemples

Que vous a semblé cet article ?
2 commentaires
Valorisation :
saliha
merci mais un exemple du conte philosophique







Deka Mohamed Ismael
Un conte philosophique est un genre littéraire ne au 18 siècle et ainsi dans candide, de voltaire ,les traits traditionnel du conte sont présents :l'action.

Conte philosophique - définition et exemples
Image: portrait de Voltaire
1 sur 2
Conte philosophique - définition et exemples

Retour en haut