Partager

Cercle chromatique : définition et utilisation

 
Par Antoine Decrouy. 27 avril 2020
Cercle chromatique : définition et utilisation

Disposer de toute la gamme de couleurs est le point de départ pour les utiliser. Avant de connaître les différents types, leur origine et les tons qui entourent chacune des couleurs, la base de tout artiste est d'avoir les couleurs fondamentales, les primaires principalement, pour pouvoir élaborer le reste (secondaires, analogues et complémentaires). En ce sens, le cercle chromatique est extrêmement utile afin de découvrir la plus grande quantité possible de couleurs, savoir quelles sont celles qui sont semblables et celles qui s'opposent. Elles ont toutes des différences qui les rendent uniques, mais les comparaisons entre certaines couleurs sont plus faciles car elles peuvent être distinguées à simple vue. A l'inverse, celles qui sont proches à l'intérieur de ce cercle chromatique, sont très similaires, ce qui les rend difficile à distinguer.

Si vous voulez savoir ce qu'est le cercle chromatique et à quoi il sert, en plus de certaines clés afin d'en faire un, cet article Cercle chromatique : définition et utilisation est fait pour vous !

Cela pourrait aussi vous intéresser : Quelles sont les couleurs tertiaires

Cercle chromatique : Définition

Le dessin du cercle chromatique permet également de l'identifier comme roue de couleurs. Il s'agit de la mise en ordre des couleurs selon leur ton. Un cercle chromatique basique est composé des couleurs primaires et de certaines couleurs secondaires. A mesure que s'ajoutent les tons dérivés de celles-ci, se créent de plus en plus de combinaisons du cercle chromatique.

La dégradation des couleurs primaires permet de montrer un cercle chromatique complet. Malgré tout, elles peuvent également être illustrées de manière échelonnée, partant d'un cercle chromatique de 12 couleurs. Au fur et à mesure que s'incluent plus de tonalités, peuvent être obtenues jusqu'à 48 couleurs différentes, exposant les couleurs analogues et les couleurs complémentaires aux basiques (couleurs primaires). Découvrez quelles sont les couleurs tertiaires !

Sur les différentes images du cercle chromatique qui peuvent être observées, vous trouverez les couleurs chaudes (rouge et orange, ainsi que toutes les tonalités entre ces deux couleurs) sur la partie droite et, à gauche, les couleurs froides (bleu et vert).

Les couleurs du cercle chromatique correspondent à celles qui forment partie du segment de la lumière naturelle : jaune, rouge, cyan, magenta, vert et bleu. La combinaison de ces couleurs forme le cercle chromatique basique de 12 tons. L'incrémentation des mélanges de couleurs permet d'élargir le cercle chromatique jusqu'à 48 couleurs, bien qu'on ne puisse pas vraiment définir un nombre exact. La liberté de combinaisons oblige à considérer un infini de tons. Il convient de surligner le fait que le cercle chromatique est extrêmement présent dans la production industrielle car il permet d'avoir une représentation exacte de toutes les couleurs.

Cercle chromatique : définition et utilisation - Cercle chromatique : Définition

A quoi sert le cercle chromatique ?

Le cercle chromatique a pour objectif primordial l'expression du contraste qui existe entre les couleurs primaires, secondaires, tertiaires, froides, chaudes et complémentaires et, en même temps, montrer l'harmonie qui se détecte entre certaines d'elles, spécialement dans le cas des couleurs analogues.

En définitive, le cercle chromatique facilite aux artistes la découverte de tous les mélanges possibles de couleurs pour les contempler et les adapter à ses œuvres. Il est également utilisé pour fixer l'harmonie chromatique qu'on veut utiliser. Parmi les différentes harmonies chromatiques, on retrouve les suivantes :

  • La composition de tons situés dans le cercle chromatique disposés en triangle équilatéral, c'est-à-dire, à la même distance entre chaque couleur et en référence au centre du cercle. Cette composition est connue comme harmonie triadique-équidistante.
  • La composition des couleurs basiques et des couleurs tertiaires dans laquelle se choisissent trois primaires ou secondaires (c'est-à-dire, basiques) et s'ajoutent deux mélanges comme résultat de la combinaison des autres deux couleurs basiques qui n'ont pas été choisi au début et qui appartiennent au cercle chromatique. Cette composition reçoit le nom d'harmonie basique tertiaire.

Le cercle chromatique peut également être utile dans des secteurs en lien au design, à la publicité et au marketing. En outre, il est d'une grande aide pour la décoration d'une maison, pour la mode (combinaison de vêtements selon la couleur) et le maquillage (en prenant en compte les tons des yeux et de la peau).

Selon le design, on trouve ces trois paramètres, ou règles, de couleurs :

  • Les couleurs qui font partie d'une gamme chromatique identique, mais qui se configurent comme des tons différents, sont monochromatiques comme, par exemple, le bleu sombre et le bleu clair.
  • Les couleurs représentées à l'opposé dans un cercle chromatique, c'est-à-dire, les couleurs complémentaires comme le vert et le rouge.
  • L'inclusion d'un triangle équilatérale dans le cercle chromatique des couleurs permet d'avoir une combinaison de couleurs en triades, c'est-à-dire, 3 couleurs correspondant au sommet. Le jaune, le vert et le magenta sont un exemple.

Comment faire un cercle chromatique ?

Concluons notre article Cercle chromatique : définition et utilisation en vous expliquant comme faire un cercle chromatique. Chez toutCOMMENT, nous vous recommandons de suivre ces quelques étapes pour faire un cercle chromatique :

  1. Faites un cercle au compas et décidez de l'ordre que vous allez suivre pour situer chaque couleur. L'ordre le plus courant est de mettre le jaune dans la zone supérieure du cercle, le magenta sur la droite et le bleu cyan à gauche.
  2. Mettez le jaune, le rouge et le bleu, où les trois couleurs primaires, de manière équidistante dans l'intérieur du cercle. De cette manière, vous créerez un triangle équilatéral et vous pourrez réaliser les mélanges harmoniques utilisant ces couleurs basiques.
  3. Mettez les couleurs secondaires entre les primaires et au niveau de la frange opposée à la couleur primaire avec laquelle elles se complètent. Ces nuances doivent également former un triangle équilatéral.
  4. Mettez dans la partie centrale du cercle les couleurs tertiaires et entre celles-ci les couleurs que vous avez besoin pour obtenir par mélange. Elles doivent être à la même distance et du côté opposé de la couleur avec laquelle elles se complètent.
Cercle chromatique : définition et utilisation - Comment faire un cercle chromatique ?

Si vous souhaitez lire plus d'articles semblables à Cercle chromatique : définition et utilisation, nous vous recommandons de consulter la catégorie Travaux manuels et temps libre.

Écrire un commentaire sur Cercle chromatique : définition et utilisation

Qu'avez-vous pensé de notre article?

Cercle chromatique : définition et utilisation
1 sur 3
Cercle chromatique : définition et utilisation

Retour en haut